Ça peut pas rater (Gilles Legardinier)

image

Bien le bonjour.

Telle que vous ne me voyez pas, je viens présentement de terminer ce livre de Gilles Legardinier.

J’avais déjà beaucoup aimé « demain j’arrête », plus par le style d’écriture et les expressions tordantes que par l’histoire un peu loufoque et les situations (trop) cocasses.
C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans l’histoire de Marie, jeune femme fraîchement et mochement larguée (mais existe-t-il une façon correcte de l’être ?)(je peux personnellement témoigner) (j’ai des noms et des preuves).

On la suit dans ses aventures pour se venger de son ex, les péripéties dans son boulot, avec son amie (un peu foldingue, on rêve toute d’en avoir une comme ça). Des situations moins capellotractées que dans l’opus précédent et c’est tant mieux je dirais.

Je sais que certain(e)s qualifient ses livres de chicklitt ou n’aiment pas ce genre d’humour (perso, j’ai failli me faire pipi dessus à plusieurs reprises) (j’ai un périnée défaillant) mais ses livres, outre l’optimisme et l’amitié, possèdent une très grande qualité à mes yeux : l’humanité (et ces couvertures de mémèrachats irrésistibles !) et ça, ça n’a pas de prix. Pour le reste il y a Mastercard.

*** Merci pour ce moment

Celle qui faisait partie d’une équipe

SelkyNeedBodies2

Bien le bonjour.

Il y a quelques semaines j’ai été recrutée pour une opération en collaboration avec l’eau Mont-Roucous et Vert Baudet et SOS Préma.

Le test d’embauche : de la motivation, de la créativité, l’envie d’avoir envie.

Mon chef d’équipe : Kro (et Selky, son double maléfique)

Mes coéquipières : des femmes en or aux multiples talents.

Notre mission : récolter des bodies taille préma ou naissance, les customiser . Les bénéficiaires seront les bouts de chou du service néonatologie de Montpellier.

Si vous êtes de Montpellier ou la région, que vous avez dans vos placards des bodies que vous n’utilisez plus, que vous souhaitez nous les donner : Welcome, contactez moi ici, ma chef par mail ou sur son blog.

(pour plus de détails sur l’opération clic)