Le gluten c’est tabou on en viendra tous à bout

10597449_843572465654270_927876679_n

Bien le bonjour.

Longtemps je me suis (un peu) moquée des gens qui faisaient exprès de ne pas manger de gluten sans y être intolérants. J’arrivais pas à comprendre cette espèce de mode (et je te parle pas du lait ce poison), divisant la population en deux clans : les gluten et les no gluten.

Puis, un jour, ou peut être une nuit, alors que j’avais abusé de gougères, cake au pommes, pizza et autres sandwichs (pas tout dans une même journée hein boudin!) je me suis tordue en deux au niveau ventral (surtout après les repas avec des choses caca dans le dedans) et me suis précipitée plus souvent qu’à mon tour aux toilettes niveau cacatal.

Bref, j’avais la courante.

J’en ai parlé à quelqu’un qui m’a dit (lol) d’essayer de ne plus manger d’aliments avec du gluten pour voir. Et là bingo, ça marche. On rigole on rigole mais mon transit va mieux, les ballonnements inexpliqués se sont fait la malle.

Alors comme je ne suis pas vraiment allergique, juste gênée par l’absorption massive, j’ai supprimé le pain et les pâtes (je remplace par des trucs sans gluten qui coutent un rein). Les biscuits , gâteaux, pizza je ne devrais même pas y toucher puisque je suis au régime (lol²). Bref, un bagel ça va, deux bonjour les dégâts.

Comme je suis consciencieuse j’en ai profité pour tester cette pâte à tartiner (sans gluten) qui déchire le slip. Goûte là et tu pourras dire au revoir au Cacatella.

Nonobstant je n’arrive toujours pas savoir pourquoi s’en priver si on n’a aucun effet indésirable. Oui je suis obtuse.